10 solutions pour être chaque jour de bonne humeur !

Levez-vous du bon pied

Ne commencez pas la journée en vous connectant aux réseaux sociaux ou en lisant les informations, pleines de mauvaises nouvelles…

Au contraire, commencez votre journée avec quelque chose de positif comme 5 minutes d’étirements très simples pour bien se réveiller ou encore par un bon petit déj’.

Sortez

Métro, boulot, dodo, ce n’est pas bon pour nous. Nous avons besoin de sortir, de recevoir notre dose de vitamine D et si possible d’être au contact de la nature.

Il a été montré que la vitamine D a des effets sur l’humeur et qu’une carence pourrait exacerber les symptômes de la dépression.

La vitamine D, on se la procure principalement en s’exposant au soleil. On estime qu’en moyenne, une exposition, sans crème solaire, des mains, des avant-bras et du visage pendant 10 à 15 minutes entre 11 h et 14 h, 2 ou 3 fois par semaine, suffirait à assurer un apport adéquat à un adulte en bonne santé.

De plus, une étude parue dans le bimensuel Environmental Science & Technology a montré que seulement 5 minutes d’exercices dans un parc, en pleine nature ou dans n’importe quel espace vert auraient des bénéfices sur la santé mentale.

Faites de l’exercice

ma chère secrétaire sport

Pratiquer un sport va vous donner de l’énergie et vous permettre de mieux dormir, deux choses dont vous avez besoin pour être de bonne humeur !

Les sportifs le savent bien, au bout de 15 à 30 minutes d’effort soutenu, l’esprit atteint un léger état euphorique où les pensées sont spontanément positives et même créatives. Ce phénomène est attribuable aux endorphines, libérées dans l’organisme pendant un effort soutenu.

Certaines recherches ont même montré que l’exercice physique peut être aussi efficace que les médicaments pour soigner la dépression.

L’effort n’a néanmoins pas besoin d’être intense pour avoir des bénéfices : 20 minutes à intensité moyenne, trois fois par semaine, suffisent pour obtenir un effet sur la partie du cerveau qui module l’humeur.

Et pour cela, pas besoin d’aller dans une salle de gym ou de prendre des cours : faites le ménage en dansant et en chantant, jardinez ou faites du vélo en pleine nature. Quoi que vous choisissiez, faites-vous plaisir.

Donnez !

Aidez quelqu’un, investissez-vous dans une association, donnez des vêtements ou meubles dont vous ne vous servez plus, faites des compliments, félicitez, soyez bienveillant, dites merci, faites des câlins…

Souriez !

Le sourire, en plus d’être un antistress naturel, participe formidablement au lien social. Lorsque vous souriez sincèrement aux gens, bien souvent, ils vous rendent votre sourire. Et c’est tellement bon pour le moral d’être entouré de gens souriants !

Mais même forcé, pour notre cerveau, le sourire reste un déclencheur de bonne humeur.

Des chercheurs ont en effet découvert qu’en cas de tristesse ou de stress, il suffit de se forcer à sourire 60 secondes pour que notre cerveau reçoive un message positif et provoque une baisse de production des hormones du stress et une augmentation de celles qui favorisent la bonne humeur.

Méditez

La méditation aide à chasser les pensées stressantes ou nuisibles.

De plus, on connait assez bien maintenant ses effets positifs sur le stress, l’anxiété, le sommeil ou encore la dépression.

Une étude publiée dans la revue Scientific Reports (1) a même montré que la méditation augmente le volume de matière grise dans le précuneus, une région du cerveau où la matière grise est en plus grand volume chez les personnes ayant tendance à ressentir les émotions positives de manière intense et percevant un sens réel à leur vie.

Consommez des aliments « feel good »

La qualité de l’alimentation est liée à la chimie du cerveau.

Pour garder le moral et être de bonne humeur, il est primordial de prévoir des repas complets, trois fois par jour, ainsi qu’une à deux collations équilibrées.

De plus, une étude a montré que les personnes passant de 0 fruit et légume par jour à 8 portions montraient une augmentation de leur satisfaction à l’égard de la vie comparable à celle ressentie lorsqu’on commence un nouvel emploi après une période de chômage ! On se sentirait donc plus heureux à partir de 8 portions de fruits et légumes par jour.

D’autre part, certains aliments sont connus pour avoir des effets positifs sur notre moral, c’est le cas du thé vert, du chocolat noir, du curcuma, de la tomate, de l’amande ou encore des agrumes.

Privilégiez aussi les aliments riches en vitamine B6, comme le poulet, le thon, le saumon, la morue, les pommes de terre (avec pelure), les pistaches non salées, les graines de sésame.

En effet, la vitamine B6 joue un rôle crucial dans la synthèse de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine, la mélatonine et la dopamine, qui maintiennent l’équilibre psychique et régulent l’humeur, l’appétit et le sommeil.

Allez vous coucher sur une bonne note

Avant le coucher, c’est le pire moment pour faire des choses désagréables ou susceptibles de nous faire faire de mauvais rêves.

Au contraire, lisez quelque chose de léger, écoutez de la musique, méditez… Faites quelque chose d’agréable.

Évitez la lumière vive, mettez vos problèmes de côté avant d’aller au lit.

Esprit tracassé = sommeil perturbé = mauvaise humeur au réveil !

Et pourquoi ne pas noter chaque soir ce qu’il s’est passé de positif dans votre journée ?

Dormez suffisamment

ma chère secrétaire sommeil

Difficile d’être en forme et souriant lorsqu’on ne dort que 5 heures par nuit !

Si vous ne dormez pas suffisamment, une seule solution : couchez-vous plus tôt !

Nous sommes tous différents, mais de manière générale, un individu a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit.

Si la durée de votre sommeil est inférieure à vos besoins, votre sommeil ne sera pas suffisamment réparateur.

Résultat : vous vous réveillerez probablement de mauvaise humeur !

Misez sur le millepertuis

Si votre mauvaise humeur est constante, vous pouvez essayer le millepertuis.

Utilisé depuis la fin du Moyen Âge pour soigner les troubles psychologiques, on le considérait alors comme la plante capable de chasser les « mauvais esprits ».

En effet, de nombreuses études ont montré son efficacité sur les symptômes de la dépression et l’humeur instable.

Aujourd’hui, le millepertuis est même considéré comme un antidépresseur dans certains pays et prescrit sur ordonnance médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *